1° mai 2011: pêche à l’arc en uzège

Author: Alain_Maurin  //  Category: Non classé

Comme tous les ans depuis 17 ans, les archers désireux de s’initier ou de pratiquer la pêche à l’arc, rejoignent les tireurs de l’ACU aux Fumades.
Pour cette journée qui se veut aussi une journée familiale, plus de 60 personnes, ont piqueniqué sur l’herbe en dégustant trois truites prises dans la matinée. Nous avons pu assister même à des cours de cuisine sur l’art d’accommoder les truites ou de faire des papillotes géantes pour la cuisson sur barbecue.
La pêche à l’arc est en France, une discipline très peu développée, de nombreux pays disposent aujourd’hui de structure permettant de s’initier et de progresser en toute sécurité, notamment les Etats Unis et le Canada. Le but des archers d’Uzétiens est de faire découvrir ce mode de tir, et d’initier les tireurs. Il faut rappeler que la pêche à l’arc est autorisée en France qu’en eaux closes, en concession piscicole et en domaine maritime.
L’équipement de base est simple : un arc, avec un moulinet fixé dessus ou posé à côté sur la berge. Une cordelette ou du crin de pêche relie la flèche au moulinet. La flèche en fibre de verre est équipée d’une grosse pointe avec ardillons, il faut une masse importante pour pénétrer l’eau et aller jusqu’au poisson à parfois à 1 mètre de profondeur. Dans ce tir le plus dur c’est de tenir compte d’un phénomène physique bien connu : la réfraction. Si vous immergez une perche, dès qu’elle rentre dans l’eau, elle marque un angle et donne l’impression de descend dans le liquide beaucoup plus rapidement. Il faudra donc tirer toujours plus bas que le poisson perçu par notre vision. C’est très difficile, on a du mal à assimiler le fait que nous ne visons rien réellement. C’est dans 200 mètres de ruisseau limité par du grillage, qu’une dizaine de truites de 1 à 3 Kg, ont été lâché. En fin de journée, 25 truites ont étaient pêchées. Certains tireurs lorsqu’ils avaient atteint le quota de poissons qu’ils s’étaient fixé, se sont essayé sur les chevennes et les goujons plus petit en taille, le record est revenu à Alain, avec un goujon de 15 cm. Un petit bravo à Odette, dit « trifouillette », qui pour la 4° année consécutive persiste et n’attrape rien.

30 avril 2011: concours à l’Arc Club de l’Uzège

Author: Alain_Maurin  //  Category: Non classé

Depuis le début de l’année, l’ACU s’installe dans les bois de Saint Quentin la Poterie. La commune leur a loué à titre gratuit une surface de 18 hectares, dans le quartier nommé : « les castagniers et broussières.
Ce 30 avril s’est déroulé le premier concours sur leur nouveau domaine de tir de Saint Quentin la Poterie. Nous avons préparé, 2 parcours de 14 cibles. Le matin un parcours papier. L’après-midi un tir sur 21 animaux 3D en mousse, répartis sur les 14 postes de tirs. En principe on doit tirer 2 flèches par animal. L’ACU a augmenté la difficulté en plaçant deux animaux sur 7 pas de tir, il fallait du coup tirer qu’une flèches par animal ; c’est un tir plus dur, qui met une pression importante sur les tireurs car ils n’ont pas droit à l’erreur.
30 archers étaient présents au rendez-vous, les plus éloignés venaient de Dordogne.
L’ACU a créé un challenge particulier :
- le trophée HARIBO : pour les jeunes de moins de 16 ans, tous styles d’arcs et de tirs
- le trophée de la ville d’Uzès : pour les plus de 16 ans, hommes ou femmes, arc avec viseur
- le trophée de l’ACU : pour les plus de 16 ans, hommes ou femmes, arc sans viseur
Résultat des tirs a donné :
- le trophée HARIBO :
1° : Guilhem LAFOND 14 ans de l’ACU avec 264 points, 2° : Matthieu MYOTTE 9 ans de l’ACU avec 233 points, 3° : Aurélien CADET 15 ans de l’ACU avec 211 points
Tous les trois tirent sans viseur, ceci malgré la présence de jeunes tireurs à viseur et on peut voir que peu importe l’âge, en compétition tout le monde a ses chances, en pratiquant régulièrement les entrainements.
- le trophée de la ville d’Uzès :
1° : Jean François GAY du Club des Pennes Mirabaux avec 451 points, 2° Anthony DAVAL de l’ACU avec 395 points, 3° Emmanuelle GUIHARD du Club des Pennes Mirabaux avec 390 points
Pour la quatrième année consécutive le trophée va partir pour Marseille pour un an, Emmanuelle GUIHARD (championne de Nouvelle Calédonie), qui avait dominé l’an passé la compétition, piégée par la technicité du parcours, a perdu beaucoup de points.
- le trophée de l’ACU :
1° : Benoit MYOTTE de l’ACU avec 262 points, 2° : Alain CHAUSSEPIED du Club de l’arbre à plume avec 260 points, 3° Michel DUBOIS de l’ACU avec 220 points
Un bravo à Michel DUBOIS qui à commencer la pratique de l’archerie en septembre 2009, et qui se prouve par ce résultat qu’il a déjà un niveau élevé.